Compte-rendu de la réunion « Rues scolaires »

Organisée par les Faiseurs de Ville le jeudi 13 Janvier 2022 de 21h à 22h30: 

26 personnes connectées

Présentation générale du  kit d’organisation disponible ici. Les parents qui souhaiteraient lancer une telle démarche dans l’école de leurs enfants peuvent nous contacter via ce formulaire.

Présentation rue scolaire à Cugnaux

Stéphane LEFEBVRE (Elu mobilité Cugnaux)

  • Groupe Scolaire Blum
  • A l’initiative des parents/lanceurs d’alerte
  • Réunion diagnostic : 3 élus (cadre de vie,mobilité, vies scolaire), 2 directeurs, parents  produisant  une première esquisse de solutions
  • Rue impossible à fermer afin de maintenir l’accès à la Poste
  • Les services de la métropole ont étudié et proposé une solution, la rue scolaire n’était pas forcément la solution envisagée initialement
  • Le portage politique est essentiel car la démarche est hors des habitudes des services
  • Qques  mois après,  présentation du projet au groupe initial
  • Dispositif: fermeture le soir et le matin pendant 30’ avec une barrière amovible opérée par des agents municipaux. Signalisation et peinture au sol. 
  • Lancement d’un test en premier (entre février et mars)  
  • Le premier jour était un mardi et redouté par les initiateurs, finalement, dès le lundi, les parents s’étaient organisés et une très bonne acceptation a été constatée
  • Les gens ont anticipé le changement grâce à une communication dédiée ( pourquoi cette démarche, localisation des parkings, temps de parcours, etc…)
  • Stop ou encore au vacances de Pâques avec questionnaire aux parents ( 80% pour)
  • Extension à l’étude avec agrandissement de la rue scolaire toujours avec une barrière amovible (infrastructure plus long terme à déterminer) 
  • Reflexion sur 4 autres groupes scolaires de Cugnaux pour la sécurisation des abords de écoles, importance d’adapter la solution au contexte particulier de chaque école
  • Le processus et la méthodologie de concertation sont maintenant stables
  • Objectifs : sécurisation des 5 groupes d’ici à 2 ans

Delphine (Parent d’élève, FCPE et Ecolomobile)

  • Configuration du site (impasse + 2 rues)
  • Revue des places de stationnement ( zones bleues)
  • Jonction avec réseaux existants en modes doux (intégration dans le plan de déplacement)
  • Zone de rencontre en plus de la fermeture pendant les 30’
  • Objectifs: sécurisation, fluidité et encouragement des modes doux
  • Bénéfices confirmant les attentes
  • Comptage  vélos / trotinettes  = + 70% 
  • Réappropriation de l’espace par les PMR. 
  • Limites possibles du dispositif
    • Apaisement  réduit aux plages horaires de fermeture
    • Présence de personnel de mairie pour activer la barrière avantageux
    • Incivilités réduites mais présentes lors des changements de sens
    • Voitures en double file aux abords des écoles
    • Trafic résiduel avec la Poste

Expérience Ecole Pierre et Marie Curie (Toulouse) – Jérôme

  • Réflexion au long cours
  • Rues étroites, vite bouchées
  • Mairie contactée (printemps 2020)
  • Travail des parents d’élèves en amont diagnostic / proposition de solution avec 2 Pieds 2 roues
  • Blocage de la mairie sur le principe de rue scolaire
  • Réunion avec 5 techniciens avec l’élu à l’éducation et Philippe Perrin. Présentation du diagnostic. 
  • Première réunion de Toulouse métropole reprise par Philippe Perrin pour montrer l’école comme un laboratoire. Au final rétrécissement, passage en sens unique et dos d’âne. 
  • Pas d’implication des habitants et des parents
  • Le sens unique  aboutit à un drive avec double file.
  • Pas de satisfaction globale sur la solution mise en œuvre par la mairie. Les problèmes observés restent les mêmes.

Questions/ Réponses

  • Quel  est le lien avec l’aménagement à l’intérieu des écoles (cour végétalisée par exemple) ?
  • Est-ce possible sans l’apport de la mairie ?
    •  La réticence à limiter les déplacements en voiture peut être une cause de non implication des élus.  
    • Il faut que les parents soient prêts à faire l’effort. 
    • L’expérimentationpeut aider. 
    • Intérêt d’avoir un réseau pour développer des initiatives partagées. 
  • Est-ce qu’un  panneau peut remplacer la barrière ?
    • Peu de chances. 
    • La  gestion de la barrière est stratégique. 
    • A Cugnaux, la gestion est assurée par des employés municipaux rattachés à l’éducation. 
    • Sinon la solution des plots automatiques nécessite un badgeage. Compter en entre 1100€ et 2800€ par plots. 
  • A Fontaines Lestang Etienne Billière (parents élèves) : le maire de quartier est favorable mais des réticences ont été constatés chez certains parents-élèves. Comment faire : 
    • Pas de réticences constatées à Cugnaux car peu de contraintes. 
    • Position des Faiseurs de Ville  : aller vers l’expérimentation sur une journée/une semaine. 
  • Amplitude de la fermeture ?   
    • 30’ autour des horaires d’entrée et de sortie de l’école. 
    • La sécurité est l’argument clé, universel. 
  • Question  sur la possibilité de fermer plusieurs rues ? 
    • L’expérience de Cugnaux  montre qu’il est possible de revoir les sorties d’écoles s’il y’en a plusieurs. 
  • Quelle communication avec les parents ? 
    • Mairie : Flyer recto/verso distribués dans le  carnet de correspondance avec les motivations et le descriptif. 
    • Les parents d’élèves ont communiqué en //.  
  • Question sur accès enseignants à considérer. 
    • Ils peuvent habiter loin. 
    • Leur adhésion est essentielle.
  • Opération de la barrière par des employés de mairie: 
    • un tas d’autres personnes peut assurer la pose dépose des barrières: un parent, retraité, riverain, association intermédiaire, TIG…. une présence humaine est intéressante
    • il y a des emplois (précaires) à Toulouse de personnes qui aident les traversées piétonnes des élèves de certaines écoles; peut-être mobilisables
  • Ecole Chateau d’Ancely aux Arènes Romaines (et Ecole Michelet à Saint-Aubin). A Ancely, ça parait nécessaire mais la configuration est compliquée:
    • Avenue de Casselardit à bloquer alors qu’il y a des bus qui y passent et pas mal de trafic
    • L’école est dans une zone privée avec l’accès à un parking privé

Conclusion

Les Faiseurs de Ville ont été invités à participer à une réunion avec des élus de Toulouse (Education, Mobilité) le 28 Janvier 2022. Un retour sera fait aux participants de cette réunion et la mise en place d’actions sera proposée sur les écoles pour lesquelles des parents se sont montrés intéressés (Armand Leygues, Etienne Billières, Viollet Le Duc, Chateau d’Ancely, Pierre et Marie Curie, …).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.